12 taximen arrêtés : Le commandant de la gendarmerie de Dakar parle

Arona Sarr, commandant de la gendarmerie de Dakar, a réagi par rapport à l’affaire des 12 conducteurs de taxi arrêtés par la gendarmerie de Ouakam pour utilisation de feux antibrouillard.

L’application rigoureuse de la loi

« Nous n’avons fait qu’appliquer la loi 2002-30 du Code de la route qui interdit l’utilisation des feux antibrouillard sur les véhicules », a déclaré le commandant Arona Sarr.

Peines encourues par les contrevenants

Et de poursuivre, « C’est la loi qui veut que ces voitures soient immobilisées et les conducteurs déférés. Ils encourent entre 6 mois et 3 ans d’emprisonnement et une amende de 20 000 F Cfa ».

Interdiction des feux antibrouillard

Par ailleurs, précise-t-il, « il n’y a pas que des chauffeurs de taxi sur les 12 chauffeurs arrêtés. Il y a un chauffeur de véhicule particulier immatriculé à Thiès dans le lot, même si en général, ce sont les chauffeurs de taxi et de Ndiaga Ndiaye qui utilisent ces feux antibrouillard ».

Préavis du syndicat des chauffeurs…

A rappeler que le syndicat des chauffeurs de taxi a déjà brandi la menace d’aller en grève, si les membres de leur corporation sont déférés.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp