7 milliards dus aux établissements privés : L’Etat met les nouveaux bacheliers en sursis

La dette que l’Etat du Sénégal doit aux établissements privés d’enseignement supérieur avait amené ces derniers à exclure pas moins de 40 mille étudiants (Bts, Licence, Master) orientés par l’Etat. Il est à redouter, que la même situation ne soit en train de se reproduire, avec l’invite faite par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri) aux nouveaux bacheliers, de formuler successivement une demande pour les universités publiques tout comme les établissements privés.

Sud Quotidien, qui traite cette information dans ses colonnes, y voit un sursis donné aux nouveaux bacheliers qui seront orientés dans le privé, pour l’exercice 2019/2020.

A rappeler que pour la dette que l’Etat doit aux établissements fédérés autour du Cadre unitaire des organisations des établissements privés de l’enseignement supérieur (Cudopes), plus de 7 milliards ont été payés par le gouvernement qui s’est également engagé à honorer la dette de 4 milliards restants, d’ici la fin de l’année 2019 selon les assurances données par le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp