Abbé Jacques Seck: «Pour que la République soit ce qu’elle doit être, il faut…»

L’Abbé Jacques Seck, prêtre à la retraite, a appelé imams, prêtres, khalifes, évêques et tous les Sénégalais à implorer le Ciel pour « sauver » le Sénégal de l’esprit malin. Dans une note parvenue à Seneweb, l’homme de l’Eglise dit : « Si nous Lui (Dieu) demandons sérieusement, l’Esprit Saint va secouer les choses et l’Esprit malin (Satan) va nous laisser en paix.

Et là, ceux qui vont gouverner, gouverneront parce qu’ils ont été élus pour ça et les autres feront ce qu’ils doivent faire pour que la République soit ce qu’elle doit être ». Abbé Seck pense en outre qu’il faut beaucoup prier pour le Sénégal, parce que, dit-il, « Satan est capable de tout, surtout que jusqu’à récemment, le Sénégal était cité comme modèle, en Afrique noire, de démocratie, de convivialité entre religions ».

C’est pourquoi, il insiste : « Personne ne doit nous gâcher cette chance. Ni politiciens, ni imams, ni prêtres. Que tout le monde fasse en sorte que la paix coule comme un fleuve immense dans ce pays. Tout ce que nous demanderons à Dieu pour le Sénégal, Il l’exaucera ». Appuyant ses propos, celui que le réalisateur béninois, Gilles Arsène Tchedji, surnommait «Imam chrétien, prêtre musulman», rappelle que seule l’entente est gage de stabilité dans ce pays.

« Vous ne pouvez pas construire la nation, si vous ne commencez pas par le petit village et la maison où vous êtes. Que chacun de nous fasse en sorte que dans sa famille, il y ait une entente. On peut construire le Sénégal dans la diversité », a-t-il lancé.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp