Abdoulaye Diouf Sarr : « Il ne faut pas reculer sur les principes de la démocratie locale »

Abdoulaye Diouf Sarr ministre de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal a déclaré qu’il faut toujours tenir compte du faite que des avancées sont notées en faveur de la prise en charge démocratique. Pour lui, il ne faut pas reculer sur les principes de la démocratie locale.

« La ville Dakar est une très grande ville. Mais le Sénégal a toujours démontré à la face du monde un processus démocratique qui ne date pas de maintenant, surtout en matière de décentralisation. On parle maintenant de l’acte 3 de la décentralisation. L’acte 1-73 avec les communautés rural, l’acte 2 avec la régionalisation, l’acte 3 avec la communalisation intégral. D’un acte à un autre, on a vu le développent d’un processus démocratique », soutien le ministre.

Abdoulaye Diouf Sarr, d’ajouter : « Il ne faut pas reculer sur les principes de la démocratie locale. Ce débat-là, est un débat intellectualiste. On sait que dans certains pays, on a cette situation-là. Mais si vous voulez mon point de vu moi, entant qu’Abdoulaye Diouf Sarr, je crois que c’est un recul démocratique pour leur imposer d’une manière ou d’une autre une gouvernance ».

Mieux précise l’économiste et expert financier sénégalais invité de l’émission jury du dimanche : « Je suis un fervent défenseur de la démocratie. Je suis de ceux qui pensent que le meilleur système, c’est celui tiré de la démocratie à la base ».

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp