Affaire des 5 milliards: le procès de Me Abdoulaye Wade et Cheikh Amar renvoyé au 20 mars

Le combat judiciaire entre l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade et Cheikh Amar se poursuit. L’affaire évoquée hier, mercredi 06 mars devant la première Chambre du Tribunal du commerce, a été renvoyé le 20 mars 2019 pour observations des conseils de Wade.

En effet, les deux vieux amis s’entre-déchirent depuis un certain temps. «Libération» avait annoncé que c’est Me Wade qui a enclenché une première procédure devant le Tribunal de Grande instance statuant en matière pénale contre Cheikh Amar. Il accuse ce dernier de lui devoir 5 milliards de F Cfa. La même source avait informé que l’ancien chef de l’Etat avait perdu cette procédure, mais s’était rabattu devant le juge civil pour lui demander une hypothèque sur la Cité TSE de Cheikh Amar.

Cette requête, selon «Les Echos», devant le Tribunal de Commerce, en référé, est le dernier tournant de Wade. Elle sera vidée le 20 mars prochain.