Affaire des talibés enchaînés à Koki : Oustaz Khadim Guèye et compagnie placés sous mandat de dépôt

Oustaz Cheikhouna Guèye dit Khadim, le soudeur métallique et les quatre parents mis en cause dans l’affaire des élèves de l’école coranique enchaînés à Koki, dans la région de Louga ont, été placés sous mandat de dépôt a-t-on appris.

En effet, les six personnes dont le maître coranique en question, le soudeur et des parents d’élèves,  déférées ce lundi devant le procureur, sont poursuivies pour « maltraitance d’enfants ».

D’après les dernières informations, se sont des jeunes de Guet Ardo, village situé à 2 kilomètres de Ndiagne, qui auraient vendu la mèche. Ces derniers après avoir aperçu un jeune talibé avec des chaines à la cheville, l’un d’eux a alerté le procureur de Louga qui a activé les éléments de la brigade de Koki. Le commandant Diouf et ses hommes ont alors fait une descente sur les lieux.

Sur place, au « daara », sise à Ndiagne Extension, les pandores y ont trouvé trois autres jeunes talibés dans un même état. C’est ainsi qu’ils ont procèdent à l’arrestation des mis en causes.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp