Aïda Mbodj à Néné Fatoumata Tall : « L’adéquation éducation-formation-emploi est la clé du développement »

Aïda Mbodj a demandé à Néné Fatoumata Tall si elle appréhende vraiment la dimension symbolique de la nomination du ministre de la jeunesse qui est une approche inclusive de la marque de fabrique des femmes pour rassembler les jeunes.
Selon la députée, l’adéquation éducation-formation et emploi est la clé du développement d’un pays voire d’un continent.
Pour Aïda Mbodj, il faut une bonne formation pour assurer des emplois mais surtout une bonne gestion des projets. Aïda Mbodj qui est revenue sur le financement des 13 milliards de la DER pour les jeunes, estime que cela ne sert à rien de faire des financements si on ne peut pas assurer une bonne gestion des projets sans résultat au final et ce serait une perte de financement sans aucune utilité pour les jeunes.
Selon la députée, pour mieux gérer la pérennisation de l’emploi des jeunes, il faut des programmes qui nécessitent des formations nécessaires pour de bons projets.
Et pour des projets qui tournent autour du Prodac, Aïda Mbodj de rappeler qu’il faudra marquer un temps d’arrêt pour une étude d’impact c’est à dire partir d’un niveau 1 pour un niveau 2 pour un bon renforcement des programmes non sans « flirter » avec les liens familiaux qui la lient au ministre de la jeunesse Néné Fatoumata Tall.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp