Aliou Sow sur une « supposée alliance » avec Idrissa Seck : « Je refuse de me taire et de laisser mentir »

Décidément Aliou Sow n’a pas su la leçon de cette citation de Le Lazard qui, parlant du silence, disait ceci : « Ne parle pas. Laisse le silence venir, Les mots disent si peu de choses. Ils ne savent que faire du bruit ». Ces derniers jours, le Docteur Sow a véritablement décidé, après de belles vacances passés quelques dans les Iles du Saloum, de retrousser ses manches pour en découdre avec ces détracteurs…

Accusé de vouloir s’allier avec le parti de Rewmi, le président du Parti MPD/Liggeey se lave ici à grande eau…  In extenso, sa réplique : 

« SUPPOSÉE ALLIANCE REWMI- MPD LIGGEEY:
(MES PRÉCISIONS)
AH LES BATAILLES POLITIQUES
RENDRE LES COUPS ET RESTER FROID ET FERME DANS SES POSITIONS ET CHOIX POLITIQUES, UNE DES PREMIÈRES LEÇONS QUE MON MAÎTRE M’A ENSEIGNÉE EN POLITIQUE.
Je refuse de me taire et de laisser mentir. On me rapporte que quelques politiciens qui cherchent le pouvoir aussi me reprochent d’avoir parrainé le candidat Macky SALL. Pourquoi en souffrir mes chers. J’ai appris à mieux connaitre les donneurs de leçons en découvrant que leurs jugements de valeur ne sont déterminés que par la proximité à leurs intérêts partisans ou ‘l’éloignement à ces derniers par leurs interlocuteurs. J’en rigole et je poursuis mon chemin. 
Ceux qui parlent d’une supposée alliance avec REWMI pérorent sur des choses qu’ils ne maîtrisent pas à défaut d’être simplement malhonnêtes.

LES FAITS:

Les relations exécrables entre leur leader et moi étaient connues de tous. Quand ce dernier est venu avec une forte délégation me présenter ses condoléances à mon domicile, j’ai décidé en reconnaissance de ce comportement fraternel hautement appréciable de le traiter désormais en grand frère avec la courtoisie requise et meme dans le domaine politique. Je fis la promesse de lui rendre une visite de remerciements après mon deuil.

À la veille des élections législatives passées, le Premier Ministre Idrissa Seck me contacta pour m’envoyer une délégation composée de Déthié FALL, son vice-président et de Thierno BOCOUM, son responsable des jeunes et chargé de la communication. Ils étaient porteurs d’un message d’offre d’alliance aux élections législatives. La rencontre fut cordiale et empreinte de fraternité et leur leader ne manqua pas de confirmer au téléphone tout le bien qu’il pense de moi. Ay kadome la. J’avais pris acte sans jamais prendre un engagement.

Le lendemain, le quotidien L’Observateur me contacta au sujet d’un communiqué de REWMI rapportant cette rencontre pour une confirmation. Les preuves sont encore disponibles. Ma réponse dans le journal était la confirmation de la rencontre avant d’ajouter qu’il n’existait plus de problème personnel avec lui à mon niveau et que pour l’alliance politique, RIEN N’EST DÉCIDÉ, RIEN N’EST EXCLU. Clair non?

Comme promis je lui rendis visite par le canal de mon jeune frère Dr MAR en lui offrant mes 3 premiers livres y compris celui politique dans lequel j’avais écrit ce que je pense de lui et qui avait déchaîné la polémique. Ses propos élogieux et fraternels sur moi sont prononcés devant témoin avant notre tete -a-tete. Auparavant, j’avais parlé de lui fraternellement lors d’une émission et il m’en remercia vivement. À la proposition d’une visite nocturne, j’ai décidé d’une visite assumée, car étant un homme libre je ne saurai laisser personne me choisir mes fréquentations encore moins mes amis. Le coeur y était et mon sentiment fraternel pour Idy allaient grandissant pour plusieurs raisons qui restent intactes encore.

Un appel fraternel téléphonique de Idy, d’autres encore s’en suivent.

Le Mouvement des jeunes de son parti dirigé par le très courtois et respectueux Calixthe SAGNA vis à vis de moi me rendit une visite de courtoisie et de travail en présence d’une dizaine de responsables des jeunes du MPD LIGGEEY.

senego

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp