Alpha Condé : La sénégalaise expertise pour un « troisième mandat »

Nous vous parlions de ce Sénégalais qui aurait trouvé une solution qui permettrait à Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Et bien, figurez-vous que l’emploi du conditionnel ne se justifie plus.

Solution confirmée par des professeurs agrégés de droit publique…

Senego est en mesure de confirmer que la solution existe bel et bien et qu’elle est irréfutable du point de vue du droit. De source digne de foi, cette solution a même été confirmée par des professeurs agrégés de droit publique.

Alpha s’était engagé à ne briguer de deux (2) mandats…

La question n’est donc plus de savoir si Alpha Condé peut briguer un troisième mandat, mais s’il le doit. Il s’était, quand même engagé à ne briguer que deux mandats. Il grandirait à respecter sa parole et cela est aussi valable pour tous ses présidents africains qui ont des velléités de s’accrocher au pouvoir. Suivez mon regard…

L’opposition guinéenne poursuit le combat…

Surtout au moment où le Front National pour la Défense de la Constitution appelle à des manifestations non-stop dès le 13 janvier avec le président Condé qui avertit qu’il ne laissera pas la « chienlit » s’installer dans le pays.

Nouvelle Constitution…

Pour mémoire, le président de la Guinée, Alpha Condé, avait annoncé qu’il soumettra aux Guinéens un projet de nouvelle Constitution. Ainsi, l’article 40 de ce projet de Constitution stipule que « le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de six ans, renouvelable une fois. » Le mandat présidentiel est actuellement de cinq ans. Pour le président guinéen, la Constitution de 2010 en vigueur, est un « concentré d’intérêts corporatistes ». Il a donc présenté son initiative comme résultant d’un « débat » en cours sur les « lacunes et incohérences » du texte.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp