Aminata Mbengue Ndiaye : « Le PAD est au diapason des ports les plus performants du monde »

Le Port autonome de Dakar (PAD) a lancé son plan stratégique 2019 – 2023 avec comme ambition d’être le plus compétitif de la sous-région. Pour y arriver, il faut nécessairement des partenariats stratégiques. Ce que le PAD a, jusqu’ici, réussi si l’on en croit à la toute nouvelle ministre des Pêches et de l’Economie maritimes. Aminata Mbengue Ndiaye, qui était en visite, lundi, 13 mai, au Port, a magnifié le travail que la direction a effectué dans ce sens. « Nous avons pu apprécier les efforts qui ont été faits par le PAD à travers des partenariats stratégiques, comme celui qu’il a avec Dp Wold. Aujourd’hui, ce partenariat a permis, au volet container du port, d’être performant, et même d’être au diapason des ports les plus performants du monde », a-t-elle déclaré à la suite d’une visite des différents services. Pour la ministre, le PAD « doit répondre aux besoins de performances, mais également du travail rapide et bien fait ».

Le PAD joue un rôle non-négligeable dans l’économie. C’est pourquoi, Aminata Mbengue Ndiaye n’a pas manqué de saluer ses performances. « L’essentiel de nos transactions avec l’extérieur passe au PAD. Ce qui en fait un outil très important du point de vue économique, mais aussi de contribution au budget de l’Etat », s’est-elle réjoui.

À noter qu’avant d’effectuer la visite dans les services du PAD, Aminata Mbengue Ndiaye a présidé le pré-conseil du Conseil d’administration du PAD. Cette réunion a permis à la représentante de l’Etat et la direction du port d’harmoniser leur position par rapport à la rencontre qui aura lieu ultérieurement.