Arrêt sur images: Duel de sagnsé au cœur du Magal, Quand certaines pèlerines ignorent le …

Vous n’êtes pas  à un défilé de mode, mais au  cœur du grand Magal de Touba. L’élèvement prend  une  dimension  selon certains pèlerines.

L’exil de Cheikh Ahmadou Bamba  au Gabon marque la célébration du Magal. Occasion pour les mourides, de se souvenir de cet événement religieux historique. Le  fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba, a été déporté en 1895 au Gabon par le colonisateur français.

Pour ce jour d’action de grâce, le récital du Coran, des Khassaïdes et l’organisation de bernés sont recommandés.

Mais certaines pèlerines ignorent le sens du Magal. A titre illustratif, le folklore, des sagnesés à couper le souffle, des accoutrements osés etc. sont mis en évidence, à tout bout de rue.

Dés lors des questions s’imposent: Ces pèlerines n’ont -elles pas confondu de lieu? Pourquoi “cette rivalité de beauté, d’accoutrement ?

Voici quelques accoutrements, à vous de juger.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp