Arrêtez Adama Gaye!!! (Par Alioune Taye Cissé)

Dépositaire de connaissances nuisibles et subtiles, Adama Gaye évite pour cause de mauvaise foi et de manque de courtoisie, de prononcer le véritable nom de Mouhammadou Makhar Cissé. La décence intellectuelle l’aurait contraint à le désigner par son prénom. Mais il a cru devoir l’appeler Makhou de façon sarcastique pour que l’a priori positif de Mouhamadou, qui renvoie à celui du meilleur des êtres, soit masqué. Méchanceté inouïe quand tu nous tiens. Inculte du point de vue religieux et intellectuellement malhonnête, Adama Gaye ignore que la seule évocation du nom pourrait l’extraire des ténèbres qui enveloppent son cœur et son esprit pour qu’enfin ils soient éclairés et guidés par la lumière.

Non Adama ! N’est pas désigné enfant de troupe et énarque qui veut. Makhtar Cissé fait partie de ces âmes bien nées et les valeurs qu’il incarne ne pouvaient pas attendre le nombre des années. Le créateur Lui-même a fait abstraction de sa toute-puissance pour louer le Prophète de par les valeurs dont il est dépositaire (Wa innakalala ala khoulikhine azim). Au moment où le vieux et veule Adama Gaye devait songer à prier en égrenant son chapelet pour se remettre de sa décrépitude physique et intellectuelle et pour l’élite dont M. Makhtar Cissé est l’un des plus valeureux et dignes représentants, ce raté mercenaire et terroriste de la plume se bouscule en est encore à se bousculer, de façon éhontée, au portillon des prébendes et des prestiges. Seuls les idiots se bousculent dit l’adage.

A l’image de son homonyme Makhtar Cissé n’a pas la prétention de s’affranchir du venin craché par les diffamateurs calomniateurs qui continuent de s’attaquer au meilleur de toute la création réunie. Le noble combat qu’il se propose de livrer sera rude et longue mais il en sortira vainqueur. Eduqué et formaté dans la pure tradition militaire faite de rigueur, de patriotisme et de discipline et abreuvé aux sources des préceptes de l’Islam, Mouhammadou Makhtar Cissé aurait tort de s’abaisser au niveau lamentable d’Adama Gaye pour verser dans des débats de caniveau par des insultes et des invectives sait si bien le faire.

En patriote émérite qui a laissé son empreinte partout où il est passé, il est occupé à explorer les voies et moyens de relever le défi majeur de la gestion du pétrole et du gaz dans l’intérêt supérieur du peuple sénégalais. Détenteur d’un collier en or symbole pétillant et vivant de sa récompense aux services rendus à la nation et de la reconnaissance du premier des sénégalais, il aurait tort de prêter le flanc à un détraqué nulle et nue car par sa haine viscérale envers des citoyens modèles qu’il ne regarde qu’avec le mauvais œil, il s’est ôté le voile de la discrétion qui l’entourait pour cacher ses vices.

Quand Adama Gaye pousse son hypocrisie jusqu’à qualifier M. Cissé de militant de Karim Wade. Il y’a de quoi avoir pitié de… Makhtar Cissé a le sens du respect pour ses collaborateurs, pour l’humain tout court. C’est cette reconnaissance et l’acceptation de ce que Dieu a fait de son prochain qui a contribué à son ascension fulgurante. Il n’a jamais courbé l’échine ni ciré les bottes de qui que ce soit pour se faire une place au soleil et faire la fierté de toute une nation. Contrairement à ses délires et projections sataniques tendant à lui prêter des ambitions présidentielles, M Cissé n’a jamais été un homme pressé.

Il n’a pas une perception mercantiliste de la gestion du pouvoir laquelle contraint M Gaye à tirer sur tout ce qui bouge en usant d’armes non conventionnelles. S’il nourrissait l’ambition de conquérir les suffrages des sénégalais, ce qui n’est pas un délit, il le ferait à visage découvert et en toute responsabilité. Dieu sait qu’il ne serait pas le dernier de la classe. La gestion du pouvoir n’est pas pour M. Cissé une fin en soi mais bien un moyen de servir ses concitoyens par ses compétences et les valeurs dont il est l’incarnation la plus parfaite. Adama Gaye, sans le vouloir, exprime son admiration pour M. Cissé à travers ces propos : « Poitrine bombée, regard pétillant derrière des yeux cerclés de fines lunettes, port près du corps, en costumes civils impeccablement taillés ou en boubous traditionnels portant la griffe des meilleurs designers du pays. Vous n’avez certes pas tort de penser que vous avez fière allure… ».

Aveuglé par les phares de la renommée Adama Gaye ignore qu’au lieu de le discréditer ou le réduire à sa plus expression, les mauvaises paroles employées pour blesser quelqu’un guidé par le Tout-Puissant deviennent des louanges pour la personne ciblée. L’Arme assassine et vipérine du Président Mitterand qu’il a importée par complexe et dans la volonté manifeste de nuire à M Cissé est manifestement nul d’effets car, à tous points de vue, M. Cissé n’est pas Paul Amar.

« Les grands esprits parlent d’idées, les esprits moyens parlent des événements, les petits esprits parlent des personnes ». Qui plus qu’Adama Gaye incarne cette pensée par ses sorties maladroites, impertinentes et cyniques contre des personnes qui n’ont pour seul tort que de faire partie du cercle restreint des citoyens dont le destin est conduire les destinées de leur pays. L’Adage wolof qui veut que l’animosité et la jalousie s’amplifient et s’exacerbent quand les honneurs se multiplient (Bou téranga yoko, none yi yokou » trouve tout son sens dans le volet de bois vert d’Adama Gaye contre ce digne représentant de l’élite sénégalaise, pour ne pas dire africaine, qu’est Mouhammadou Makhtar Cissé.

Hier Macky Sall et Racine Talla aujourd’hui Makhtar Cissé et Aly Ngouille Ndiaye. Demain le mercenaire de la plume qu’est Adama Gaye va encore s’attaquer à un homme de valeur compétent. Rongé et blessé par le fait de rater ses cibles, il risque bien d’être plus méchant que jamais à l’image d’une bête blessée dans la partie la plus essentielle de son corps au point d’errer dans les rues pour poignarder des citoyens dont la nation a encore besoin pour atteindre le graal de l’émergence à portée de main et si proche. Arrêter cet intellectuel malhonnête et dangereux, pendant qu’il est encore temps, est une mission de salut et salubrité publique.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp