Attaque armée en Casamance: Les auditionnés démarré lundi et le maire de Mlomp a ouvert le bal

L’assassinat d’Abdou Elinkine Diatta, le Secrétaire général du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), et celui de deux (2) autres individus dimanche à Mlomp, dans le quartier de Boundia en Casamance, risquent de faire très vite des résultats. Pour cause, 24 heures après leurs morts, la gendarmerie de la Brigade de Thionk-Essyl, a démarré les enquêtes.

Et c’est le maire de Mlomp, Sidy Egnab Sambou, qui ouvre le bal des personnes auditionnées pour apporter la lumière sur cette affaire, informe l’Observateur. Entendu, Sambou, qui ne veut pas revenir dans les détails de ce qu’il a dit aux enquêteurs, tient à préciser que : « Ce qui s’est passé à Mlomp n’est pas une fusillade. Dans mon entendement, une fusillade, on parle de fusillade que quand il y a des échanges de tirs entre deux parties (…). Des gens étaient venus pour assister à une cérémonie ».

Le journal qui donne l’information dans sa parution de ce mardi, souligne que les gendarmes enquêteurs « traquent » des personnes bien ciblées pour ne pas perdre de temps.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp