Autoroute Ila Touba: Les employés réclament leur dû

Alors que l’ouverture de l’autoroute Ila Touba se pointe à l’horizon, les travailleurs ayant construit l’infrastructure réclament leur salaire. Engagés pour la tâche par une entreprise chinoise, ils n’ont pas perçu leurs indemnités de fin de contrat. Ce lundi à Thiès, ils ont fait face à la presse.

Initialement prévue sur une durée de 5 ans, la construction de l’autoroute a été finalisée en seulement 3 ans. « Et le promoteur nous dit qu’ils ne vont pas payer les indemnités de fin de contrat, » s’étonne Ndongo Dieng, porte-parole de ces travailleurs, sur les ondes de la Radio Zik Fm.

Ajoutant qu’ils ont « travaillé plus de 9 mois sans contrat écrit, et c’est bien mentionné dans le Code du travail que les contrats qui n’ont pas été écrits doivent être requalifiés en Cdi. Nous réclamons la requalification de nos contrats pour qu’on puisse bénéficier de ces indemnités de fin de contrat.«

Les travailleurs sollicitent l’aide du chef de l’Etat et des chefs religieux, afin de rentrer dans leur droit.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp