Boubacar Camara : «La présidentielle ne sera ni libre ni transparente»

Recalé au parrainage, Boubacar Camara rame à contre-courant du président Macky Sall qui soutient que la présidentielle sera transparente. «L’élection du 24 février ne sera ni libre ni transparente, si l’opposition ne réussit pas son combat», a-t-il déclaré dans Walf Quotidien. Le candidat de la coalition «Fippu» de s’interroger : «Comment on peut avoir la paix si on a semé les germes de l’instabilité ?». Et d’ajouter : «Ils ont manipulé le fichier qu’ils ont remis au Conseil constitutionnel. Le Président est entêté à chercher un deuxième mandat. On ne peut pas choisir des candidats, mettre des gens en prison, manipuler la justice et l’administration, remettre en cause le dispositif et avoir des élections transparentes».

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp