Accueil Actualités BUDGET DU MINISTÈRE DES FINANCES : UN VOTE SANS DÉBAT QUI FAIT...

BUDGET DU MINISTÈRE DES FINANCES : UN VOTE SANS DÉBAT QUI FAIT GRINCER DES DENTS

9
0

A l’instar du budget du ministère des forces armées celui de ministère des Finances et… du Budget est passé comme lettre à la poste. Pour le compte du dernier jour du marathon budgétaire, c’est le ministre des Finances et du Budget qui devait mettre un terme au défilé des ministres devant les parlementaires.

Abdoulaye Daouda Diallo est ainsi rentré avec une enveloppe au titre de l’exercice 2020, portée à 218 milliards 546 millions 862 mille 928 francs CFA, allouée à l’issue d’un vote sans débat. Toutefois, cette décision prise suite à la proposition du député-maire de Bambilor, Ndiagne Diop, n’a pas été bien appréciée par certains de ses collègues de l’opposition, en l’occurrence Déthié Fall du parti Rewmi, qui trouve scandaleux que le budget du ministère des Finances soit adopté sans débat.

DÉTHIÉ FALL ÉNERVÉ, SOUTENU PAR… ABDOU MBOW

« C’est scandaleux, ce qui se passe ici. C’est extrêmement ahurissant et on est très indigné de voir, pour la première fois dans ce pays, finir un marathon budgétaire, un moment important où on parle des problèmes des Sénégalais et des projets qui doivent être déroulés pendant l’année à venir, qu’un député se lève pour demander un vote sans débat et que le président de l’Assemblée, Moustapha Niasse mette cette proposition aux voix. Nous demandons au président de la République Macky Sall, à son retour, de mettre fin à cette pagaille au sommet de l’Etat et cette pagaille qu’on a senti, aujourd’hui à l’assemblée nationale, regrette Déthié Fall, très énervé par la situation. On ne peut pas finir un marathon budgétaire et demander aux représentants du peuple de procéder à un vote sans débat. C’est du jamais vu. Et même certains qui sont dans la majorité se sont levés pour faire une proposition contraire. Moustapha Niasse ne devrait pas suivre les députés dans cette voix de museler les représentants du peuple. »

Son collègue Abdou Mbow, membre de la majorité, a même essayé de le soutenir en proposant qu’il ait un débat. Mais, c’est sans effet d’autant plus qu’il y avait plus de députés favorables à un vote sans débat.

Dans le projet de loi, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo a précisé des résultats importants ont été enregistrés par les services du ministère des finances. Il y a, selon lui, l’amélioration de la mobilisation des recettes avec une plus-value de 6,78 milliards de francs CFA au 19 novembre 2019. Il s’y ajoute le bon niveau d’exécution des ressources extérieures avec un taux de réalisation de 102%. Le ministre a également fait état des appuis et accompagnements des entreprises en difficultés comme La Poste, l’APS, la Nouvelle Société des Textiles du Sénégal (NSTS), les Nouvelles Éditions Africaines du Sénégal (NÉAS) et la LONASE dans le cadre de l’amélioration de l’amélioration de la gouvernance et de la performance des entreprises et organisations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici