Campagne de chimio-prévention contre le palu : La grosse polémique à Touba


Les effets secondaires de la chimio-prévention contre le paludisme inquiètent des habitants de Touba. Cette campagne concerne les enfants de 0 à 10 ans. Seulement, la plupart des sujets vaccinés sont atteints de diarrhée ou de vomissements.

Leurs parents pointent du doigt les autorités sanitaires. Mais Dr Mamadou Dieng, chef du district sanitaire de Touba se veut rassurant. « Le traitement qui est administré aux enfants est très efficace.

C’est normal. La plupart des enfants qui ont vomi, c’est parce qu’ils ont pris le médicament bien avant le repas », explique la blouse blanche, sur la Rfm.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp