C`est mon histoire : Marina à 18 ANS, j’ai subi 3 av0rtements

Marina, 18 ans, jeune bachelière ne laisse rien paraître de son passé dans une société conservatrice. Pourtant à son jeune âge, elle cache un lourd secret qu’elle nous partage.

« Ceux avec qui je traînais d’habitude se sont mis à agir différemment avec moi. »

Jusqu’en classe de seconde, je n’avais aucun succès avec les garçons. Aucun. J’étais presque l’un des leurs. Il faut dire que je n’avais pas de formes et ne correspondait pas aux standards de beauté ivoiriens. Après les grandes vacances scolaires, j’étais une autre. J’ai vraiment pris conscience du changement dans le regard de mes amis de toujours. Ceux avec qui je traînais d’habitude se sont mis à agir différemment avec moi. C’est très primaire les garçons à cet âge. Puis sont venus les premiers flirts. J’étais enfin vue comme toutes mes copines.

« Je ne peux pas dire qu’il m’a forcé. J’étais là. Je ne le voulais pas vraiment, mais je n’ai rien dit. »

Mon premier vrai petit-ami s’appelait Éric. Il était gentil et c’était suffisant. Eric était le frère de ma meilleure amie. Notre relation était platonique ponctuée de bisous entre des regards d’amoureux transis jusqu’au soir de son bal de fin d’année. Ma mère avait accepté après que je l’ai supplié pendant un mois. Il n’y a jamais eu de sortie. Éric avait prévu qu’on se retrouve dans une petite chambre d’un motel de quartier. Je ne peux pas dire qu’il m’a forcé. J’étais là. Je ne le voulais pas vraiment, mais je n’ai rien dit.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp