Cheikh Mouhidine : « Les musulmans qui célèbrent la Saint-Valentin commettent un péché »

Cheikh Mouhidine Samba Diallo, le Mollah de Sagn Bambara, une cité religieuse de Kaolack, n’a pas épargné les Musulmans qui célèbrent les fêtes chrétiennes ou païennes comme celle de ce 14 février. Selon Cheikh Mouhidine Samba Diallo ces fêtards peuvent être qualifiés « d’égarés et de promoteurs de la fornication », tout en soulignant leurs dépenses inutiles qui ne font qu’enrichir le monde capitaliste.

« La Saint Valentin c’est la fête des fornicateurs, des pêcheurs. Que tous ceux qui la célèbrent sachent qu’ils sont en train de commettre un péché. Aujourd’hui, cette fête païenne est célébrée par les musulmans sénégalais alors qu’elle est aux antipodes de la religion enseignée par le prophète de l’Islam (saw) », rappelle le guide religieux.

Ce dernier poursuit : « Des dizaines de milliards sont dépensées en fleurs, en chocolats et en robes par des africains complexés, et ce, au profit du monde occidental. Et avec cet argent les occidentaux continuent à construire des écoles pour leurs enfants, des hôpitaux de première classe et de payer des allocations à leurs chômeurs », s’insurge Cheikh Mouhidine Samba Diallo.

Pour rappel, ce chef religieux est un pionnier dans l’organisation du « bébé Achoura », qui célèbre le premier nouveau-né du calendrier musulman.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp