Conseil constitutionnel : “les raisons du rejet des signatures de Ousmane Sonko”

Malgré les 4000 signatures rejetées par le Conseil constitutionnel, Ousman Sonko a validé sa candidature à la présidentielle.

C’est en tout cas ce que nous rapporte, ce matin, son mandataire Me Amadou Sow à sa sortie du conseil. Toutefois, le membre de Pastef n’a pas raté l’occasion de jeter des pierres dans le jardin du conseil constitutionnel pour le retard de deux heures accusé avant de donner les explications sur la procédure du rejet des signatures.

 

4000 Signatures rejetées : le mandataire de Ousmane Sonko explique

Lire cette vidéo sur YouTube.