Covid-19 : la cacophonie dangereuse de deux ministres du gouvernement

Après leur arrêté génocidaire et face au tollé : les ministres Moustapha Diop et Assome Diatta revoient leur copie

Seul le Bon Dieu pourra sauver le Sénégal tout entier de cette malédiction qu’est le coronavirus. Que faut-il attendre de ces ministres du Président de la République Macky Sall ? Que les Sénégalais, un à un, perdent leurs vies du fait de cette pandémie appelée coronavirus. En fait, certains ministres ne font pas que des gaffes, dans leurs démarches, ils cherchent tout simplement à envoyer à l’abattoir toute la population sénégalaise.

Il est vraiment temps d’arrêter certains ministres. Ils sont de connivence avec l’ennemi, le coronavirus. Que faut-il des ministres, celui du Développement industriel et des petites et moyennes industries (PMI), et celle du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises. A travers un communiqué conjoint signé le 24 avril, ces deux ministres n’avaient trouvé rien de mieux que d’interdire toute fabrication et commercialisation de masques sur toute l’étendue du territoire national sans certification.

Le port du masque figure parmi les mesures barrières recommandées pour stopper la propagation du coronavirus. Beaucoup de spécialistes avaient très tôt alerté le gouvernement, dès l’apparition de la pandémie au Sénégal, à ce que le port du masque soit rendu obligatoire pour stopper son avancée. Suivant ces alertes, le gouvernement devait même prendre la mesure à ce que des masques à suffisance soient disponibles et distribués gratuitement à toute la population. Si on en était à cela, jamais le coronavirus n’aurait connu sa percée au Sénégal.

Les Sénégalais désemparés qui se sont rués auprès des officines pharmaceutiques pour obtenir des masques, n’ont pu en trouver tant il y avait une pénurie. Alors, grâce aux génies du peuple, des tailleurs ont trouvé avec les moyens du bord d’en confectionner et les commercialiser. Heureusement que la population s’en procure, d’autant que le ministre de l’Intérieur est venu à travers un communiqué et suivant les recommandations de spécialistes de la santé, rendre obligatoire le port du masque et de sanctionner tout contrevenant.

C’est alors qu’entrent en scène les ministres Moustapha Diop et Aminata Assome Diatta. Incroyable ! C’est donc au moment où son port est rendu obligatoire qu’ils se fendent d’un arrêté portant certification du masque. Un acte macabre de la part de ces deux ministres à l’endroit de la population qui, désemparée face à la propagation de la pandémie et face à l’arrêté du ministre de l’Intérieur, se jettent sur les masques de fabrication artisanale, faute de mieux.

Il a fallu une réaction véhémente de la part des associations des droits de l’homme, de patriotes pour voir le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes entreprises revenir, 24 heures après, sur la mesure prise avec son collègue du Commerce. Que ce serait-il passé, s’il n’y avait pas tout ce tollé ? Les Sénégalais auraient été conduits à l’abattoir avec l’arrêté génocidaire de deux ministres qui ont fini de montrer toutes leurs incompétences. A défaut de leurs limogeages immédiats, en attendant que le Sénégal gagne la guerre contre le coronavirus, Moustapha Diop et Aminata Assome Diatta doivent être mis au frigo

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp