« Dans un pays où la prostitution est légalisée et l’homosexualité tolérée, il est maladroit d’interdire la mendicité »

La commémoration de la journée internationale de la « canne blanche » a été une occasion pour le Mpsas d’étaler sur la place publique la question de l’interdiction de la mendicité au Sénégal. Le président de ce mouvement Youssoupha Faye s’oppose farouchement à cette décision prise par le gouvernement du Sénégal.

Il trouve maladroit d’interdire la mendicité qui est une recommandation consacrée par toutes les religions révélées. Le mouvement a également souligné les difficultés de scolarisation des enfants non voyants.

Selon M.Faye, au Sénégal, il n’existe qu’une seule école pouvant accueillir les enfants on voyants. Il s’agit de l’institut national d’éducation et de formation des jeunes aveugles du Sénégal (Inefia) de Thiès.

Avec le contexte préélectoral, « les handicapés vivent sous la hantise des sacrifices humains », souligne Youssoupha  Faye qui conscientise les hommes politiques. « Il faut que les gens sachent que ni le sang de l’albinos, ni celui de la personne handicapée, versé au titre de sacrifice ne donne le pouvoir. J’invite cependant les handicapés à rester vigilants durant cette période », conseille t-il.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp