Démissions à la 2STV : Le responsable technique El Hadj Malick Ndiaye dit que Imam et Siaka Mané…

Après avoir servi la première chaîne de télévision privée du Senegal, la 2STV, le responsable technique El Hadj Malick Ndiaye et non Diop comme l’indiquait le site senenquéte, a déposé sa démission le 14 janvier dernier à la direction de la 2STV.

En effet, une décision acceptée avec philosophie par El Hadj Ndiaye, patron de la boîte, qui n’a trouvé aucun inconvénient à cette décision, vu que cela concerne une affaire de famille de la part de son ancien responsable technique, El Hadj Malick Ndiaye, qu’il a toujours considéré comme son fils et qui a bénéficié de tous les privilèges venant de sa part, avec un salaire qui pourrait tripler le salaire des employés de la 2STV, d’un passeport diplomatique dont il est le seul à détenir dans sa boîte, rien que pour lui faciliter ses déplacements à l’étranger en cas d’urgence, ajoute le patron de la 2STV El Hadj Ndiaye.

Il recevait la visite de la rédaction de vipeoples à qui il a confié: « El Hadj Malick Ndiaye est venu à la 2STV avec un minimum d’expérience, j’ai dû assurer sa formation avec mes propres moyens, par amour comme un fils, je l’ai mis à mes côtés pour lui servir d’expérience et de formation dans l’audiovisuel, allant jusqu’à le nommer responsable technique de la 2STV, ainsi que le dénommé Siaka Mané qui n’a jamais eu de formation, qui est venu chez moi en tant que vigile dans mes chantiers au Fouta, durant 6 mois.

C’est ainsi après que je lui ai donné la chance de veiller au gardiennage des cars régie. Son rôle n’était que de ranger les câbles après chaque prestation. Mais après leur départ qui n’est fondé que sur la jalousie avec la jeune génération des techniciens qui sont venus à la télévision avec une expérience de la nouvelle technologie du digital, El Hadj Malick Ndiaye ne pouvait plus supporter ses collègues que par jalousie allant jusqu’à ne plus adresser la parole à plusieurs d’entre eux.

Mais dommage que l’ingratitude existe toujours à la place de remerciements pour la boîte qui lui a tout donné mais il préfère commanditer des articles pour dénigrer Madame Maréme Ndiaye qui est le responsable des journalistes, animateurs et des jeunes techniciens, pour assurer leur formation au sein de la boîte et leur servir de maman. »

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp