Dialogue national : Idy, Madické, Issa Sall,… partants, Karim impose le boycott à Wade

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, préside, ce jeudi, « la réunion de démarrage des concertations sur les termes de référence du dialogue politique » lancé par le Président Macky Sall au lendemain de la réélection. L’opposition regroupée au sein du Front de résistance nationale (Frn) sera de la partie.

Le Quotidien annonce que Idrissa Seck, Madické Niang, Issa Sall, Thierno Bocoum, notamment, sont partants et porteront un message dont le contenu n’a pas été dévoilé.

D’abord annoncé à la table d’Aly Ngouille Ndiaye, Oumar Sarr du Pds sera finalement absent. D’après Libération, qui donne l’information, le coordonnateur dudit parti, initialement désigné par Wade pour répondre à l’invitation, a été sommé à l’arrivée par l’ancien chef de l’État de bouder la rencontre.

Dans un communiqué publié hier, mercredi, dans la soirée, le Pds informe qu’il ne prendra pas part à la rencontre que présidera Aly Ngouille Ndiaye, ce jeudi, fixant ses conditions pour répondre à la main tendue de Macky Sall.

« Le Pds rappelle que sa participation au dialogue politique est conditionnée par la libération immédiate de Khalifa Sall et par la révision du procès de Karim Wade, en application des décisions de justice internationale condamnant l’État du Sénégal, notamment celle du Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies qui prescrit cette révision », signalent les libéraux.

Libération rapporte que Wade a pris cette décision sous la dictée de Karim Wade qui, depuis Doha, lui a forcé la main. Le journal ajoute que ce revirement fait grincer des dents au sein du Pds.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp