DROGUE AU LAMANTIN : LUC NICOLAÏ À LA COUR SUPRÊME LE 16 JUILLET

L’affaire de la drogue placée dans une chambre d’hôtel au Lamantin Beach et dans laquelle le promoteur de lutte Luc Nicolaï est impliquée est loin de connaitre son épilogue. La Cour suprême va évoquer cette affaire le 16 juillet prochain en chambres réunies.

Selon les Echos, le promoteur de lutte peut s’inquiéter puisque la partie adverse lui oppose un mandat d’arrêt dont il fait l’objet et qui n’est pas exécuté. Condamné à 5 ans dont 1 an avec sursis et 100 millions et 200 millions de francs Cfa à payer respectivement à Bertrand Touly et à l’hôtel Lamantin Beach, avec un mandat d’arrêt. Le promoteur mbourois a encore formé un autre pourvoi. Et dans ses moyens, il y en a un qui a été déjà tranché par la Cour suprême sur le premier pourvoi portant sur l’arrêt de la Cour d’appel de Dakar qui a été cassé.

D’après notre source, Luc Nicolaï ne pourra pas compter sur Bertrand Touly pour qu’il lâche du lest. D’autant plus que ce dernier estime que le promoteur de lutte n’a même pas le droit de faire un pourvoi puisqu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt qui n’est pas encore exécuté.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp