Ecoles franco-arabes : Le Sudes exige la résolution des difficultés

Pour la qualité des enseignements, la section Enseignement préscolaire-élémentaire du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes/Epe), dit avoir noté des dysfonctionnements dans les structures franco-arabes et invite ainsi les autorités à y mettre un terme.

 

Le Sudes/Epe souligne avoir constaté une absence de formation continue des enseignants en langue arabe, de documentation pour les maitres en langue arabe. «Manuels, guides pédagogiques, insuffisance du quantum horaire».

Les syndicalistes déplorent aussi l’inadaptation du mode d’évaluation certificative, l’absence d’indemnité de classes spéciales, à l’image des classes double flux et classes multigrades, le nombre élevé d’abris provisoires dans les écoles franco-arabes.

 

Sur les ondes d’iRadio, le syndicat appelle les autorités à résoudre ce problème qui dure depuis une décennie. Il exige la résolution de l’ensemble des difficultés persistantes pour la qualité des enseignements-apprentissages dans ces structures hautement importantes pour la scolarisation et le maintien à l’école.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp