Exclusivité Yerimpost! Au-delà des délires, voici ce que Wade a vraiment dit à Sonko

Comme toujours au cours de cette campagne électorale, nombre de faits sont hypertrophiés à dessein, beaucoup trop de gestes sont dénaturés par des manipulateurs et autres vendeurs d’illusions…

D’abord, il faut commencer par faire remarquer que Ousmane Sonko, candidat à la présidentielle, a été reçu, comme une quinzaine de personnalités, ce 10 février, par Abdoulaye Wade. L’audience, qui ne revêt donc aucun cachet particulier, s’inscrit dans les contacts initiés par l’ancien président au lendemain de son retour au Sénégal.

Au cours de la rencontre, voici, en substance, ce que Wade a dit à Sonko, tel que rapporté à Yerimpost par une source présente: « Je vous félicite pour le combat que vous menez… J’espère que vous n’avez pas peur de la prison… Vous avez des chances d’y aller si Macky Sall gagne… Son régime a commandité des enquêtes, y compris à l’étranger, pour trouver des choses contre vous… Voila pourquoi vous devez tout faire pour empêcher Macky Sall de rempiler… Et vous vous y êtes pris de la pire des manières… Participer à cette mascarade d’élection est un mauvais choix… C’est une façon de légitimer une victoire déjà écrite du président sortant… La meilleure méthode consiste pour tous les candidats de l’opposition à se désister et à l’affronter pour le contraindre à repousser la présidentielle le temps d’un dialogue politique pour restaurer le code électoral et donner droit aux candidatures injustement écartées… Je crois que vous devez retirer votre candidature… Si non, vous ne serez pas crédible lorsque vous voudrez protester après l’effectivité du hold-up électoral… »

Suite à la réponse de Sonko, estimant que ses militants ne comprendraient pas qu’il se désiste au stade actuel du processus électoral, Abdoulaye Wade a commenté: « Ces militants vous poussent alors à tomber dans un piège… De toute façon, on pourra se retrouver dans la 2e phase du combat du Pds qui se déroulera le jour de l’élection ou de la 3e phase qui sera déployée dès le lendemain de l’élection… Nous sommes engagés dans un combat que nous mènerons jusqu’au bout… »

Voilà ! Tout le reste qui a été dit après l’audience par certains activistes n’est que pure affabulation dans le dessein cynique de manipuler l’opinion.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp