Gamou Tivaoune 2019 – Le Calvaire et le manque de respect à la presse

La Cellule en charge de la Communication pour le Gamou de Tivaoune ne semble pas à la hauteur de ses prérogatives. A moins de 24 heures de la célébration de la naissance du Prophète Mouhamed (PSL) dans la ville sainte de Maodo, la cellule de Communication est déjà dépassée par la forte demande d’accréditations des journalistes motivés par la seule volonté de couvrir l’événement et assurer leur devoir d’informer le public. Selon nos confrères de Senegal Direct depuis Tivaoune, repris par nos confrères de Surleterrain, un flou total entoure les conditions d’hébergement et d’accréditations des journalistes qui sont pourtant venus, le temps de la célébration pour assurer leur rôle important d’informer le public. Il nous revient que les responsables en charge de la Communication ont refusé de donner des accréditations à plusieurs sites web qui ont déjà effectué le déplacement à Tivaoune dans le seul soucis de faire leur travail professionnel. Nos confrères nous renseignent que dans la nuit du jeudi au vendredi, plusieurs journalistes et techniciens ont passé la nuit à la belle étoile, devant la Résidence du Khalife. Les journalistes méritent un meilleur traitement de la part de Tivaoune !

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp