Guy Marius Sagna snobe les enquêteurs de la Section de Recherches

Si Adama Gaye a nié la paternité de ses publications avant de revenir sur ses propos lors de son interrogatoire à la Division des investigations criminelles (Dic), ce n’est pas le cas de l’activiste Guy Marius Sagna, placé sous mandat de dépôt, depuis le 19 juillet dernier, pour fausse alerte au terrorisme.

Selon Libération, Guy Marius Sagna n’a pas répondu à une seule question des enquêteurs de la Section de Recherches de la gendarmerie nationale sise à la Caserne Samba Diéry Diallo. À toutes les questions, il aurait systématiquement répondu par une autre : : « Pour quelle infraction vous m’interrogez? ».

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp