Il gifle violemment son bébé âgé d’un mois parce qu’il a faim

Abderhamane, 32 ans, a comparu devant le Tribunal Correctionnel en Charente pour des maltraitances commises sur son bébé âgé d’un mois.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 15 novembre 2017 à La Rochefoucauld.

Aux environs de 3H00 du matin, le trentenaire s’est levé pour s’occuper de son fils, âgé de tout juste un mois. L’enfant ne cessait pas de pleurer parce que, tout simplement, il avait faim.

Fou de rage, il a asséné une violente gifle à l’enfant. Sa compagne, qui dormait à côté, a été réveillée par les cris de son mari :  » Tu vas arrêter de pleurer?!  » Puis il s’est mis à frapper le chien.

C’est l’assistante sociale qui a découvert le lendemain, lors d’une visite au domicile familial, que le petit avait été battu.

Sur une photo, on peut voir, sur le côté gauche du visage de la victime, un hématome de 10 cm. Et sur le crâne, la marque des quatre doigts.

Des examens médicaux ont été pratiquée et ont montré un hématome sous-dural entre le cerveau et la membrane. Le petit pourrait avoir des séquelles à vie.

L’enquête a révélé qu’Abderhamane avait déjà commis des violences sur sa compagne lorsqu’elle était enceinte mais également sur son beau-fils de 9 ans.

Il a été condamné à trois ans de prison, dont 18 mois ferme.