Insolite : Un bébé développe des « cornes » après une opération chirurgicale (photos)

Un bébé souffrant d’une maladie rare du cerveau a développé des « cornes » après une intervention chirurgicale.

Clyne Solano, âgé de 22 mois, souffrait d’hydranencéphalie quand il était dans l’utérus, ce qui a empêché son cerveau de se développer pleinement.

Lorsqu’il est né en janvier 2017 aux Philippines, sa mère a remarqué de petites fissures dans son crâne.

Les chirurgiens ont opéré Clyne en mars 2018 pour soulager l’enflure de son cerveau et l’opération a été un succès. Mais plus tard, son crâne s’est effondré dans les vides de sa tête où le tissu cérébral manquait. Depuis lors, les crêtes en forme de corne sont devenues de plus en plus visibles..

Clyne Solano a besoin d’une chirurgie reconstructive pour tenter de retrouver une forme normale de sa tête.

Mais sa mère Justine a peur de lui faire subir une autre opération car elle craint qu’il ne soit pas assez fort pour survivre.

Justine, mère célibataire, a déclaré : « Je ne veux pas continuer pour l’instant parce que j’ai peur que mon bébé ne soit pas encore assez fort pour cela. C’est pourquoi j’ai dû mal à prendre une décision. Si nous ne le faisons pas, sa tête restera ainsi pour le reste de sa vie. »

« Certains disent que sa tête ressemble à des cornes de diable, mais pour nous, il ne fait aucun doute qu’il est un ange. Ça me brise le cœur de le voir souffrir. »

Il a récemment subi une opération pour changer le tube dans ses voies respiratoires, ce qui lui permet de respirer par lui-même.

L’hydranencéphalie est causée par le fait que les hémisphères droit et gauche du cerveau ne se développent pas dans l’utérus, et elle est incurable.

La plupart des nourrissons nés avec cette maladie grave meurent en quelques mois, mais Clyne se bat pour survivre.

« Nous avons vendu presque tout ce que nous possédons pour avoir assez d’argent pour l’opération.  Mais même après l’opération, nous devons retourner à l’hôpital régulièrement. Je suis triste de voir mon bébé souffrir ainsi, si seulement je pouvais changer de place avec lui, je le ferais tout de suite », a poursuivi sa mère.

« Nous continuerons à nous battre aussi longtemps que Clyne le pourra, et quand il n’aura plus de force, nous serons là pour lui. Nous avons entendu des histoires de bébés souffrant d’hydranencéphalie qui a vécu l’adolescence ; Clyne est fort donc je sais qu’il peut le faire. »

 

Insolite : Un bébé développe des « cornes » après une opération chirurgicale (photos)

Les bébés atteints d’hydranencéphalie ont un développement cérébral limité et peuvent également souffrir de convulsions, de retard de croissance, de problèmes respiratoires et digestifs, de difficultés à réguler la température corporelle, de problèmes de vision et de déficience intellectuelle.