Journée nationale des sapeurs-pompiers : 900 poches de sang collectées par les soldats du feu

Les soldats du feu à l’honneur. Deuxième édition du genre, les sapeurs-pompiers préparent activement la journée nationale qui leur est dédiée. A l’instar de la communauté internationale, le Sénégal commémore la mort de cinq (5) sapeurs-pompiers qui ont péri en Australie en 1899 dans un feu de forêt.

« Les préparations ont démarré par des journées de collectes de sang accompagnées de consultations médicales et dentaires gratuites dans toutes les casernes du Sénégal », renseigne le sergent-chef Albert Sarr de la Division de l’information et des relations publiques de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, interrogé par emedia.sn. Des activités, souligne-t-il, qui se déroulent en partenariat avec le ministère de la Santé et le Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Les 700 poches collectées l’année dernière dépassées, les organisateurs se réjouissent d’avoir, déjà, obtenu 900 poches alors que le don de sang se poursuit.

Démarrée le 19 avril, la campagne prendra fin le 3 mai. Les donneurs sont invités, pour cette dernière journée de collecte de sang, à la Caserne Malick SY. Avant, il y a eu des campagnes dans les casernes de Dakar, à Guédiawaye, Parcelles assainies. Et, à l’intérieur du pays, à Kaolack, Fatick, Fimela, Saint-Louis, Tivaouane, Thiès, entre autres. Le 30 avril prochain, ce sera au tour de la caserne des Sicap Liberté, pour l’avant-dernière journée. Le sergent-chef ne doute pas que « le millier » de poches de sang sera atteint. Une bonne collecte surtout avec le démarrage prochain, le 6 mai 2019, du mois de ramadan. Période à la collecte le don n’est pas évident.

Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, présidera la cérémonie, le 3 mai, à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers – Caserne Malick SY. Par la même occasion, il procédera au vernissage de la journée porte-ouverte. D’autres activités se tiendront en même temps dans d’autres casernes.

Le thème retenu cette année est : « Les sapeurs-pompiers au service des communes pour une meilleure territorialisation des actions de sécurité civile. » Un thème qui a toute son importance compte tenu du « partenariat » qui doit exister entre la Brigade et les communes, surtout pour la « réalisation d’ouvrages nécessaires au travail des sapeurs-pompiers » comme les bouches d’incendie.

Une randonnée pédestre réunira la grande famille des sapeurs-pompiers, 4 mai, pour boucler les activités. Une marche que les soldats du feu, « au-delà du bénéfice sanitaire que l’activité comporte, comptent saisir pour communier également avec les populations. »

Il y a une caserne dans les 30 départements sur les 45 que compte le Sénégal, selon les estimations du Sergent-chef Albert Sarr. Il ajoute que des localités, qui ne sont pas des départements mais qui présentent « un caractère économique ou démographique ou encore accidentogéne », sont servies.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp