KAWTEF : Un maître coranique avoue avoir engrossé son élève « dans son daara se trouvant dans une Mosquée à Niary Tally

Abdou Lakhat Diop, un maître coranique d’un daara se trouvant dans une Mosquée à Niary Tally , un quartier périphérique de la capitale sénégalaise, a été attrait devant la barre du tribunal de Dakar. Accusé d’avoir couché avec son élève, Marième Faye, avant qu’elle ne tombe enceinte, il a été purement et simplement relaxé.

Le marabout Abdou Lakhat Diop poursuivi pour viol et profanation d’un lieu de culte, avait, durant l’enquête préliminaire, avoué avoir couché avec son élève dans la mosquée qui abrite son daara à Niary-Tally. Devant la barre mercredi, il est revenu sur sa déclaration et soutient que Marième Faye était sa copine et qu’ils ont été en couple durant 9 mois.

Refusant le délit de viol, Diop d’expliquer : « Je confirme que lui je donnais des cours de Coran au daara Massalikul Jinaan de Ouagou-Niayes, mon quartier. Et nous avons eu des relations sexuelles dans le daara, mais je ne l’ai jamais forcée. Toutefois, je sais qu’elle est en état de grossesse et j’accepte la paternité de l’enfant ».

Toutefois, il précise qu’il n’a jamais couché avec elle dans la mosquée. Il tient à préciser que le lieu qui abrite son daara n’est « même pas une mosquée, mais une maison que le propriétaire à baptisée Massalikul Jinaan ».

Absent de l’audience, Marième Faye, avait déclaré lors de l’enquête préliminaire que le marabout lui aurait remis des potions magiques et c’est lorsqu’elle lors a pris qu’elle a perdu toute lucidité.

À l’en croire, Diop avait profité de son inconscience pour la violer. « J’ai couché avec lui sur un fauteuil marron à l’intérieur de la mosquée qui abrite un daara. Nous étions en couple et nous envisageons de nous marier ».

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp