Keïta Baldé et Ismaïla Sarr, la résurrection !

Arrivé en 2017 à Monaco, Keita Baldé semble enfin s’épanouir sur le Rocher. Idem, pour son compatriote sénégalais Ismaila Sarr qui retrouve ses sensations depuis son arrivée en Premier League, l’été dernier.

Le Keita qu’on aime !

Au milieu de l’automne, il restait un symbole des derniers mercatos ratés par l’AS Monaco, qui a beaucoup dépensé pour peu de résultats. Acheté 30 M€ à la Lazio Rome en 2017, Keita Baldé (24 ans) n’avait pas convaincu sur la durée lors de sa première saison, et son cœur semblait encore en Italie, où il est revenu un an après grâce à un prêt à l’Inter Milan. Longtemps décevant, l’attaquant sénégalais s’épanouit enfin dans le club de la Principauté.

Avec des buts et de la bonne humeur, notamment un doublé contre Reims en Coupe de France et une passe décisive hier contre le Paris SG, le Sénégalais semble enfin trouver sa place dans le onze de l’ASM, mais aussi au sein du groupe.

L’arrivée de Robert Moreno y est pour beaucoup. On dit souvent que la paternité vous change un homme. C’est encore plus vrai quand il s’agit d’un footballeur. « Je suis père de famille maintenant, je suis plus réfléchi, c’est un process de grandir, je n’ai que 24 ans », a confirmé Keita Balde, lors de la conférence d’avant-match contre le PSG (3-3), face à la presse.

Le jeune garçon qui pouvait sembler parfois arrogant sur certains aspects lors de son arrivée en 2017 en provenance de la Lazio Rome n’est plus tout à fait le même. Son prêt à l’Inter Milan, l’an dernier, l’a aussi beaucoup changé.

Un nouveau Sarr sous l’ère Pearson

Force est de constater que l’ailier sénégalais a été transformé par le nouvel entraîneur de Watford, Nigel Pearson. Avec l’arrivée de ce dernier, l’ancien de Rennes a joué un rôle déterminant dans l’amélioration des performances des Hornets, ces dernières semaines notamment avec une sortie dans la lanterne rouge.

Ismaila Sarr a été auteur d’un but et une passe décisive lors de la victoire (2-0) sur Manchester United dans le cadre de la 18e journée de Premier League. Il a également marqué contre Aston Villa et a fourni une passe décisive contre Wolverhampton lors des deux dernières semaines. Hier dimanche, il délivre une autre passe décisive lors de la victoire de son équipe à Bournemouth (3-0).

Toutes ses performances ont pu être réalisées grâce au nouvel entraîneur de Watford, Pearson, qui manifeste sa confiance envers le jeune sénégalais. Mais avant l’arrivée de Pearson, Ismaila Sarr n’avait marqué qu’un seul but et éprouvait des difficultés à retrouver une place de titulaire. Par rapport à ses expositions précédentes, Ismaila Sarr s’est considérablement amélioré depuis l’arrivée de Pearson.

Ayant remporté quatre de leurs six matches sous Pearson, les coéquipiers de Sarr sont parvenus à sortir dans la zone des trois derniers. Le vice-champion d’Afrique est aussi capable de prolonger sa belle série de retour en forme avec ce maximum de confiance engrangée avec son nouvel entraîneur.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp