KOLDA – 200 CAS DE PALUDISME, SUR 1000 HABITANTS

Plus de 200 cas de paludisme pour 1000 habitants ont été enregistrés en 2018 à Kolda, des chiffres qui témoignent d’une certaine résistance de la maladie dans le Fouladou, a indiqué mardi le médecin-chef de région, docteur Yaya Baldé.

« Il faut noter une recrudescence des cas de paludisme’’, avec « 161 cas pour mille’’ enregistrés en 2017 contre « 245 cas pour mille en 2018 », a-t-il déclaré lors d’une revue annuelle conjointe (RAC) du secteur de la santé et la couverture universelle en moustiquaires imprégnées à longue durée d’action.

Selon le médecin-chef de région, cette situation s’explique en partie par le boycott de la campagne de chimio-prévention du paludisme en 2018, suite à un mouvement d’humeur du personnel médical.

Pour aller vers la réduction du taux de paludisme, la région médicale mise sur une « vaste campagne » de distribution de moustiquaires imprégnées (MILDA), après un recensement ayant permis d’identifier les ménages représentant des cibles prioritaires.

Selon son médecin-chef, la région médicale de Kolda est malgré tout déterminée à améliorer ses indicateurs sanitaires.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp