La prise en charge des urgences dans les hôpitaux décriée

Un pharmacien du nom d’Ibrahima Diop a perdu la vie à Ziguinchor des suites d’une « négligence médicale ». Un état de fait que dénoncent ses collègues. Selon ces derniers, « Malade, il a été évacué sur place à 9h où il a longtemps lutté contre la mort et les négligences médicales. Le cardiologue n’est arrivé à l’hôpital que vers 20h 40 mn et Ibrahima Ndiaye est décédé vers 21 heures ». Ce décès intervient 48h après un autre décès d’une dame éconduite par les hôpitaux de Dakar dont le témoignage de son fils a ému les internautes

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp