LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE : MACKY EN PASSE DE BATTRE LE RECORD

Depuis son arrivée aux affaires, Mackyt Sall s’est illustré dans des combats politiques sans merci pour réduire au néant ses adversaires. Au lieu que la démocratie prime, le régime en place fait dans la liquidation politique.

Dans cette logique, Macky Sall a réussi de lever l’immunité parlementaire de Barthelemy Dias en novembre 2016. Un an après, le 25 novembre 2017, celle de Khalifa Sall a été levée par ses députés. Cette même machine est mise en branle contre un autre adversaire pas des moindres, Ousmane Sonko, si l’on se fie au journal l’As. Et si ce coup passe, à notre connaissance, Macky Sall a battu le record de levée de l’immunité parlementaire des députés de l’opposition.

Novembre 2016…

C’est sous Macky Sall, Président de la République avec une majorité écrasante à l’Assemblée nationale que l’immunité parlementaire de Barthelemy Dias en 2016 et de celle de Khalifa Sall en novembre 2017 ont été levées.

En novembre 2016, les députés ont voté la levée de l’immunité parlementaire de Barthélémy Dias par 62 voix contre 14 et une abstention.

Ce vote permet ainsi la tenue du procès du député Dias, maire de Mermoz-Sacré Cœur, poursuivi pour le meurtre de Ndiaga Diouf, tué en décembre 2011, lors d’une attaque de la sa Mairie par un groupe de nervis.

Novembre 2017…

Presque un an, jour pour jour, l’Assemblée nationale sénégalaise a levé, le samedi 25 novembre 2017, au soir, l’immunité parlementaire du maire de Dakar, emprisonné depuis mars et élu député en juillet. Presqu’un an après celle de Barthelemy Dias. A l’issue d’une séance plénière chahutée, 125 députés contre 27 ont voté le rapport d’une commission parlementaire préconisant cette levée.

Farouche opposant au président Macky Sall, le maire de Dakar d’alors est considéré comme l’un des principaux concurrents pour la présidentielle de 2019, à condition qu’il puisse se présenter.

La machine mise en branle contre Sonko…

Le pouvoir de Macky Sall est dans des manœuvres politiques pour demander la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko. Le leader de Pastef est poursuivi pour diffamation par Mamour Diallo, le bras armé de l’Etat dans l’affaire des 94 milliards de F Cfa.

Le procureur de la République révèle le canard va adresser une correspondance au président de la Cour d’Appel de Dakar afin d’entamer la procédure de levée de l’immunité parlementaire de Sonko. Ce, pour donner suite à la plainte de l’ex-Directeur des Domaines.

Et il reviendra au juge Demba Kandj de saisir incessamment le président de l’Assemblée nationale, via le ministre de la Justice et garde des Sceaux, pour le respect du parallélisme des formes.

Ensuite, il appartiendra selon toujours le journal à Moustapha Niasse d’informer le bureau du Parlement qui décidera de la suite à donner à cette affaire qui est encore très loin de connaitre son épilogue.

Macky en passe de battre le record !

Si les députés de la majorité mécanique venait à lever l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko, il revient que Macky Sall, Président de la république a battu le record de levée de l’immunité des députés de l’opposition.Deux dans son premier mandat, un pour le moment dans son deuxième

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp