Me Malick Sall à Guy Marius Sagna : « Le Sénégal respecte ses prisonniers »

Le Garde des sceaux s’est exprimé, ce vendredi, sur la lettre qu’aurait adressée Guy Marius Sagna, en détention préventive, à l’administration pénitentiaire. D’emblée, Me Malick Sall a fait savoir : « J’ai reçu la lettre de Guy Marius Sagna. La direction de l’administration pénitentiaire a des règles. Elle sera saisie et elle répondra et je vous assure que la réponse sera portée à la connaissance de tous. Je peux dire que le Sénégal respecte ses prisonniers, sa population également ».

« J’ai discuté avec des prisonniers qui m’ont exprimé leur grande satisfaction »

Présidant la cérémonie de réception de la nouvelle Maison d’arrêt et de correction (Mac) du Pavillon spécial sise à l’hôpital Aristide Le Dantec, le ministre de la Justice s’est dit « totalement satisfait et fier de voir un établissement sanitaire dans le milieu carcéral avec une propreté pareille, des structures qu’on trouverait dans des hôpitaux les mieux huppés avec des lits que beaucoup de gens envieraient ». En présence du directeur de l’administration pénitentiaire, le Colonel Bocandé, Malick Sall a soutenu que les prisonniers ne sont privés que d’un seul droit, qui est celui de sortir de là où on les a mis. « Les autres droits, ils les conservent. Ils sont des citoyens comme tout le monde et ils le vivent avec dignité. J’ai discuté avec des prisonniers qui m’ont exprimé tous leur grande satisfaction surtout avec la relation exceptionnelle qu’ils ont avec les surveillants, le directeur et avec tous les médecins », assure le Garde des sceaux.

« Quelqu’un qui s’occupe des conditions de travail de ceux qui sont chargés de le surveiller est… »

En fait, l’activiste a dénoncé dans sa missive les traitements « inhumains » de détenus de Rebeuss. Mais aussi sur les conditions de travail des agents de l’administration pénitentiaire avec des salaires dérisoires, un sous-effectif, entre autres et une pharmacie qui n’a que du paracétamol et des antibiotiques. A ces interpellations, le ministre de la Justice a rétorqué : « Je constate tout simplement qu’il (Guy Marius Sagna) a déjà noué une bonne relation avec l’administration et cela signifie qu’il est bien traité. Quelqu’un qui s’occupe des conditions de travail de ceux qui sont chargés de le surveiller, c’est une façon de montrer qu’il a été accueilli ».

« Avec la manne pétrolière, nous pourrons équiper tous nos établissements de santé »

Malick Sall ajoute : « Le Sénégal est un pays sous-développé. Même dans le dispensaire qui est dans mon village Danthialy (Matam), c’est souvent nous qui sommes amenés à acheter nos produits. Peut-être que dans quelques années, avec la manne pétrolière nous pourrons équiper tous nos établissements de santé, ce dont ils ont besoin. Mais pour le moment,  comme dit l’expression : ‘’ la plus belle fille du monde ne peut donner que celle qu’elle a’’. Toutefois, j’ai visité les hôpitaux mais honnêtement je suis satisfait de ce que j’ai vu ».

La réhabilitation de la Mac du Pavillon spécial sise à l’hôpital Aristide Le Dantec  entre dans le cadre de l’exécution du programme de modernisation de l’administration visant à l’amélioration des conditions de vie des détenus et de travail du personnel.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp