MÉDINA BAYE DANS LA FERVEUR DU « GAMOU WATT »

Une semaine après le Gamou, Médina Baye se prépare encore une fois à célébrer la naissance du prophète Mohamed (psl), communément appelé « Gamou watt ».

Initié par Cheikh Ibrahima Niasse, fondateur de la Fayda Tidiane, le « Gawmou watt » représente pour les disciples de « Baye », une preuve incontestable de l’amour et du dévouement de leur guide spirituel au Prophète Mohamed (psl). « Cheikh Ibrahima Niasse a déclaré dans l’un de ses poèmes que son attachement pour Mohamed n’a point d’égal et transcende le temps et les générations. Ainsi donc, cette commémoration une semaine après le Gamou n’est qu’une énième preuve de cet amour », déclare Oustaz Babacar, disciple de Baye Niasse et guide religieux dans la confrérie. Le marabout d’ajouter que le « Gawmou watt » vise à exhorter, encore une fois, les fidèles à s’inspirer de la vie du prophète comme modèle.

Ce vendredi, malgré la chaleur étouffante qui règne à Kaolack, les fidèles sont venus nombreux pour procéder à la prière.

« C’est pratiquement la même ambiance depuis le Gamou, la mosquée ne désemplit pas. La plupart des disciples de « Baye » surtout les étrangers préfèrent rester jusqu’au Gamouwatt », confie Alassane, vendeur de chapelets devant le lieu de culte.

Venir à Medina Baye constitue un véritable pèlerinage pour beaucoup de sympathisants de Baye Niasse venus des quatre coins du globe. Et, le limiter à une seule journée serait du « gâchis spirituel » pour reprendre les termes de Ouztaz Babacar.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp