Médina :Une rocambolesque histoire entre le proxénète, la pr*stituée et le chaud lapin

Une rocambolesque histoire a été jugée, hier, au Tribunal des flagrants délits de Dakar. S. G., qui est allé au commissariat de la Médina, accompagné de sa petite amie F. B., pour porter plainte contre Y. C., pour violence et voies de faits, s’est retrouvé en prison. Selon L’AS qui vend la mèche dans sa parution de ce mardi, il s’agit d’une partie de jambes en l’air qui a mal tourné. C’était le 17 juin dernier. F. B., 23 ans, rend visite à S. G., dans sa chambre.
Après avoir satisfait sa libido, S. G. part chercher de quoi manger. En cours de route, il croise son ami Y. C. et l’informe de la visite de F. B. En attendant le retour de S. G., Y. C. trouve la demoiselle dans la chambre et lui propose, à son tour, une relation tarifée. Ce que la jeune fille accepte avant de lui réclamer 4000 Fcfa pour un coup. Après l’acte, il remet 5000 Fcfa à F. B. qui refuse de lui rendre sa monnaie. En colère, Y. C. cogne violemment sa tête contre le mur.
De retour, S. G. réclame à son ami une commission de 1000 Fcfa pour lui avoir prêté sa chambre. Mais, Y. C. refuse de s’exécuter. Il s’ensuit une bagarre entre les deux amis. Pour se venger de leur compère Y. C., S. G. et F. B. se rendent au commissariat de police de la Médina pour déposer une plainte.
Convoqué, Y. C. déballe tout lors de l’audition. Après leur confrontation, S. G. et Y. C. ont été inculpés pour proxénétisme, violences et voie de fait. Quant à F. B., elle a été inculpée pour prostitution et défaut de carnet sanitaire.
Le tribunal a condamné, hier, Y. C. et F. B. à 2 ans avec sursis. Agé de 50 ans, S. G. écope d’un mois de prison ferme et d’une amende de 250 000 Fcfa.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp