Naufrage du « Joola » : les enseignements 17 ans après

Le 26 Septembre 2002 reste une date triste, à jamais gravée dans la mémoire collective. Une date commémorative de l’anniversaire du naufrage du bateau le « Joola » au large des côtés Gambiennes.

plus meurtrier que le Titanic

Ce naufrage avait emporté la vie de plus de 1500 personnes qui avaient embarqué à bord. Selon les experts, les pertes en vies humaines enregistrées à l’époque, sont autrement plus importantes que le cas du fameux Titanic.

Les mêmes causes ont produit les mêmes effets

Depuis lors beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. La surcharge qui était retenue par les enquêteurs comme étant l’une des principales causes de cette catastrophe maritime, continue de plus belle sur nos routes. Et même en mer, juste pour marquer une pensée pieuse aux victimes décédées récemment lors du chavirement d’une pirogue surchargée, convoyant des expéditeurs en plein orage à l’îlot Sarpan.

Les vielles habitudes

Mais malgré l’appel à l’introspection lancé par le chef de l’Etat d’alors, en l’occurrence Me Abdoulaye Wade, la discipline et le retour au civisme n’ont duré que le temps d’une rose.

Le renflouement oublié

Des orphelins estampillés « pupilles de la nation » continuent de ruer sur les brancards, alors que le renflouement du navire tant demandé par les parents des victimes européennes ne semble plus inscrit dans l’agenda du gouvernement.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp