Nomination d’Amadou Lamine Diagne à l’Ipres : la Csa demande à Macky de surseoir à sa décision

Après le départ de Mamadou Sy Mbengue à la tête de l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres), la nomination par décret du nouveau Directeur général (Dg) de la boite, Amadou Lamine Diagne, n’est pas du goût de la Conférence des syndicats autonome (Csa). Le syndicat qui précise que l’Ipres n’est pas une propriétaire de l’Etat qui donne le droit au chef de l’Etat de nommer une personne de son choix, demande à ce dernier de revoir sa décision.

« Une telle situation aurait pu paraître normale s’il s’agissait de mettre en relief ce qu’elle a pu faire pour les retraités du Sénégal, ou planifier ce qu’elle compte faire dans l’avenir en vue de toujours améliorer la situation des allocataires », ont déclarés les syndicalistes dans un communiqué.

Pour la Csa, la nomination d’un nouveau Directeur général relève de son Conseil d’administration et, par conséquent, ce n’est pas à l’Etat du Sénégal de le faire. Sur ce, la Csa demande au chef de l’Etat, Macky sall de revoir sa décision.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp