Offense au chef de l’Etat : Adama Gaye devant le juge ce mercredi

Après le face-à-face raté de jeudi 29 mars 2019, le journaliste-activiste a rendez-vous avec le Doyen des juges, Samba Sall, pour une audition dans le fond.

Message…

Accusé d’offenses au chef de l’État et d’atteinte à la sûreté de l’État, Adama Gaye a été arrêté par la police lundi 29 juillet, à son domicile à Dakar. Le journaliste et analyste politique a eu le temps de partager un message sur les réseaux sociaux, avant d’être amené par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic).

Offense…

L’article 80 institue l’offense au chef de l’Etat. Mais depuis l’indépendance du Sénégal, tous les régimes qui se sont succédé  au pouvoir utilisent l’article 80 du Code pénal de manière récurrente, en vue de bâillonner la liberté de tout citoyen récalcitrant aux desiderata des autorités publiques. Cet article qui est un fourre-tout demeure un danger majeur pour n’importe quel opposant sénégalais. La Constitution a voulu préserver  la personne du chef de l’État, en lui conférant l’incarnation vivante du symbole de l’institution présidentielle.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp