Orientation des bacheliers : Moustapha Diakhaté dézingue Cheikh Oumar Hanne

Les mesures impopulaires prises par le gouvernement concernant l’orientation des bacheliers dans les universités publiques n’ont pas rencontré l’assentiment de l’ancien chef de cabinet du président de la République. Moustapha Diakhaté en l’occurrence, qui l’a fait savoir par le canal d’un post sur sa page facebook.

Une sentinelle dans la majorité

Les nouvelles mesures arrêtées par le ministre de l’Enseignement supérieur consistant à orienter les nouveaux bacheliers dans les universités privées sont loin de faire l’unanimité, même dans le cercle des responsables républicains. L’ancien chef de cabinet du président Macky Sall qui multiplie ses sorties au vitriol depuis quelque temps, contre le régime, a encore élevé la voix.

Rupture à risques

En effet, la rupture du partenariat Etat-universités privées est pour Moustapha Diakhaté, une « erreur à ne pas commettre ». Selon lui, « il était plus judicieux pour le gouvernement, d’intégrer le nouveau dispositif dans l’enseignement supérieur sénégalais ».

Manque de vision prospective

Compte tenu de la diversité et de la qualité des filières offertes par les universités privées nationales, « le gouvernement devrait laisser aux étudiants la liberté de choisir, au lieu de leur imposer des universités publiques saturées depuis plusieurs décennies », a ajouté l’ancien président du groupe parlementaire de Benno bokk yakaar. Il se convainc également qu’avec le chèque étudiant, comprenant la bourse et la scolarité, l’Etat pourra, tout en gardant la définition des orientations stratégiques de l’enseignement supérieur, se désengager, dans un proche avenir, du recrutement d’enseignants du supérieur et de la construction de nouvelles infrastructures ou d’universités publiques.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp