Ousman Sonko reste toujours en prison…

Pas de liberté provisoire pour Ousman Sonko qui reste en prison, suite à une décision d’un juge fédéral suisse…

La Suisse prolonge la détention provisoire de l’ancien ministre de l’Intérieur de la Gambie, sous Yaya Jammeh,  qui demandait une  libération immédiate.
En effet, le Tribunal fédéral estime que de nouveaux éléments à charge ont été réunis à l’encontre de Ousman Sonko.

Dans cet ordre d’idées, en Gambie et  en Allemagne, des plaignantes seront interrogées. De même que l’épouse de Sonko aux Etats-Unis, sera entendue.

Ousman Sonko est accusé d’avoir assisté à des actes de torture et à des atteintes à l’intégrité sexuelle perpétrés par des policiers alors qu’il était inspecteur général de la police puis ministre de l’Intérieur en 2006 et 2016.

L’ancien ministre, arrêté suite à une dénonciation d’une Ong, est détenu en Suisse, en janvier 2017. Où il séjourne dans un centre d’accueil…

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp