Ouverture de la Campagne présidentielle : Dakar l’eau se fait rare, depuis 48 heures

C’est la course à l’eau. En plein Dakar, la capitale du pays, les populations manquent du bien le plus basique, l’eau. Parce que les robinets ne coulent plus, les habitants se ruent sur les citernes et les distributions avant même le lever du soleil. Et cela ne satisfait personne. Apparemment les habitants de la capitale dakaroise vont à nouveau renouer avec les difficultés d’approvisionnement en eau. La preuve : la SDE a sorti un communiqué pour informer d’une coupure d’eau de 48 heures qui va toucher les zones de Dakar, Rufisque et de Pikine, à cause d’un incident survenu sur la conduite d’eau du Lac de Guiers. « J’ai puisé, mais je n’ai pas fini de puiser et il n’y a plus d’eau parce qu’on est nombreux ici », se plaint Siré Diatta, habitante des parcelles assainies Unité 8. Tout le monde ne peut pas puiser l’eau avec une citerne seulement, on ne peut pas puiser de l’eau nous tous. Des-fois on se bat ici, on se dispute entre nous les femmes, c’est l’eau qui nous a créé ces problèmes. Siré Diatta, habitante des parcelles assainies Unité 8 Astou Sané n’en pouvait plus d’aller à la citerne à l’aube. Comme d’autres elle a trouvé une solution : s’approvisionner chez des voisins généreux qui ouvrent leurs propres pompes. Mais là aussi, l’attente prend plusieurs heures chaque jour. Chez elle, c’est un enchevêtrement de cuvettes, de seaux et de bidons.

 

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp