Pays-Bas: fusillade dans un tramway, plusieurs blessés

Plusieurs personnes ont été blessées ce lundi matin par des tirs dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas. Les autorités n’excluent pas une motivation terroriste.

Une unité anti-terroriste a été rapidement déployée sur 24 Oktoberplein (place du 24-Octobre), à l’est de la ville, où la fusillade s’est produite. Des hélicoptères des services de secours se sont posés peu après le déploiement de la police.

Selon un témoin cité par le quotidien néerlandais De Telegraaf et qui a assisté à la scène, plusieurs coups de feu ont été tirés.

« Je suis sorti de mon travail quand c’est arrivé. J’étais au feu rouge et je vois une femme allongée, âgée entre 20 et 35 ans. À ce moment-là, j’ai entendu « pang pang pang » trois fois. Quatre hommes ont marché très vite vers elle et ils ont essayé de l’entraîner, puis j’ai entendu à nouveau pang pang pang et ces types ont encore lâché cette femme, c’était le chaos », raconte-t-il.

La piste terroriste envisagée

Le nombre précis de personnes blessées est inconnu. La TV publique NOS annonce au moins un mort, mais l’information n’a pas été confirmée par les autorités. Un journaliste de la chaîne dit avoir vu un drap blanc recouvrant un corps allongé. Entre huit et dix personnes pourraient figurer parmi les blessés selon les médias locaux.

Aucune arrestation n’a été effectuée pour le moment, l’auteur des coups de feu serait en fuite, précise la police. Une voiture de modèle Renault Clio de couleur rouge avec laquelle le suspect se serait enfui est recherchée par la police.

Les motifs exacts de l’attaque restent encore inconnus, mais la police néerlandaise dit n’exclure aucune piste y compris la piste terroriste. Pieter-Jaap Aalbersberg, le coordinateur de la lutte antiterroriste, a convoqué une réunion de crise. Selon l’agence nationale antiterroriste NCTV, l’attaque a toutes les caractéristiques d’un attentat terroriste. Le niveau d’alerte de menace terroriste a été passé à cinq dans la région d’Utrecht, soit le niveau le plus élevé.

Le Premier ministre « profondément inquiet »

La vigilance policière a été accrue à l’aéroport de Schiphol. A Rotterdam, la surveillance est renforcée dans les gares et dans les mosquées. La police d’Amsterdam est également en état d’alerte.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte s’est dit « profondément inquiet » et les mesures de sécurité ont été renforcées autour du siège du gouvernement à La Haye.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp