PROCÈS DES FAUX MÉDICAMENTS : UN MANDAT D’ARRÊT LANCÉ CONTRE MAMADOU WOURY DIALLO

Sept (7) et cinq (5) ans de prison ferme. Le Tribunal de grande instance de Thiès a rendu son verdict dans l’affaire des faux médicaments, confirmant la décision rendue en première instance contre Bara Sylla et son complice, Mamadou Woury Diallo. Un mandat d’arrêt a été émis contre ce dernier qui est retourné chez lui en Guinée à la faveur d’une grâce présidentielle.

Me Abdoulaye Babou, l’avocat de la partie civile, exulte : « Le président a insisté sur la gravité des faits commis, et a confirmé. Bara Sylla va rester pendant sept (7) ans. (Pour) Mamadou Woury Diallo, la peine de cinq (5) ans a été confirmée avec mandat d’arrêt. » Toutefois, relève la robe noire, « nous avons gagné une bataille mais nous n’avons pas gagné la guerre, en exigeant l’exécution dudit mandat lancé, pour l’arrestation de Mamadou Woury Diallo.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp