Prostitution en plein Ramadan: Coumba Diallo et Fatou Ndiaye écopent de 15 jours fermes

Les dames Coumba Diallo et Fatou Ndiaye ont comparu lundi devant la barre du Tribunal des Flagrants délits Dakar pour prostitution… en plein jour de Ramadan. Elles ont été condamnées à 15 jours de prison pour outrage public à la pudeur et racolage sur la voie publique.

15 jours de prison ferme, c’est la peine infligée aux prostituées Coumba Diallo et Fatou Ndiaye. Elles comparaissaient devant la barre du Tribunal des Flagrants délits de Dakar pour outrage public à la pudeur et racolage sur la voie publique. En ce mois béni du ramadan, les deux filles n’ont rien trouvé à faire que de chercher des clients sur la voie publique et en plein jour —pour contourner le couvre-feu et chercher à gagner de quoi vivre.

Inculpée pour outrage public à la pudeur et racolage sur la voie publique, Coumba Diallo n’a pas cherché à nier les faits. « Je suis une prostituée et mon carnet sanitaire n’est plus valide depuis le 16 avril dernier. A cause de la pandémie, je n’ai pas pu le renouveler », s’est-elle défendue. Quant à Fatou Ndiaye, elle a tenu le même langage que sa collègue Coumba Diallo. « Moi aussi, je suis une prostituée et j’habite à Grand Dakar. J’ai un carnet sanitaire qui a expiré depuis le 10 avril dernier. Mais, cela fait longtemps que je ne sors plus la nuit à cause du couvre -feu. Je n’ai pas renouvelé mon carnet du fait de la Covid -19».

Le substitut du procureur a demandé l’application de la loi. Quant à l’avocat de la défense, il a plaidé pour la relaxe de ses clientes plus exactement qu’elles soient renvoyées des fins de la poursuite sans peine ni dépens. «Je demande leur relaxe, certes elles ont reconnu qu’elles s’adonnaient à la prostitution. C’est juste qu’elles n’ont pas fait leur visite sanitaire», a plaidé la robe noire. le tribunal, après délibéré, a déclaré les accusées coupables et les a condamnées à 15 jours de prison ferme.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp