Sagatta : Trois camions convoyant clandestinement 65 tonnes d’arachide immobilisés par la gendarmerie

Trois camions convoyant au total 65 tonnes d’arachide d’une valeur de près de 20 millions de FCfa ont été immobilisés par la gendarmerie de Sagatta.  Les opérateurs véreux qui avaient acquis clandestinement la marchandise, tentaient de l’écouler à Touba.

La campagne de commercialisation de l’arachide a officiellement démarré sur toute l’étendue du territoire national. Les autorités en charge de sa régulation et de sa supervision ont à ce titre fixé le prix du kilogramme d’arachide à la somme de 210 FCfa, à des points de vente agréés par l’État du Sénégal. Ce qui n’arrange visiblement pas les plans de certains opérateurs semenciers véreux qui, guidés par l’appât du gain, s’attèlent à contourner les dispositifs mis en place. Une façon subtile leur permettant d’acquérir clandestinement d’importants chargements de graines d’arachide auprès  de paysans.

Ils  ignorent certainement que sur instruction des autorités compétentes, les forces de sécurité s’évertuent à contrecarrer les circuits parallèles. C’est dans cette optique que les gendarmes de la brigade de Sagatta-Gueth vont immobiliser trois camions qui tentaient de convoyer clandestinement des chargements d’arachide vers Touba. Le coup de filet a eu lieu au rond-point de Ndoyène (région de Louga). Sur place, les gendarmes de Sagatta, en faction, vont d’abord contrôler un premier camion en provenance de Guéoul. Le  chauffeur a brandi divers documents administratifs afférents à la conduite du camion et de son chargement. Seulement, les gendarmes vont réaliser qu’il ne détenait pas le plus important, à savoir, «une lettre de voiture dument signé». Interpellé, le conducteur va avouer n’être pas détenteur de ce document à même de renseigner sur la provenance et la destination de la marchandise. Il est alors sommé d’immobiliser le camion sur le bas-côté.

Quelques minutes plus tard, arrive un autre camion convoyant également un chargement de graines d’arachide acquis clandestinement. Au cours du contrôle de routine, les hommes en bleu constatent une fois de plus que le conducteur ne détenait pas cette fameuse «lettre de voiture». Le conducteur est à son tour invité à immobiliser son camion sur le bas-côté. Poursuivant leur opération de contrôle, les pandores en faction à ce rond-point vont  immobiliser un troisième camion en provenance de la commune de Ouarack (département de Louga) et qui tentait de rallier la cité religieuse de Touba. Au terme de l’opération du jour, les trois camions immobilisés, qui convoyaient au total 65 tonnes d’arachide d’une valeur estimée à 15,750 millions de FCfa, sont conduits à la brigade de Sagatta. Sur place, les trois chauffeurs arrêtés ont été retenus pour nécessités d’enquête. Entendus, les trois camionneurs ont avoué avoir acheté les graines d’arachide dans le marché parallèle à 250 FCfa le kilogramme. Les trois camions réquisitionnés, avec les chargements, seront acheminés au service régional du commerce de Louga.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp